Tag Archives: Resto

L’Atelier Saint-Georges

18 Juin

wpid-img_20140528_232253

Niché en plein cœur du quartier très trendy de SoPi (pour South Pigalle), l’Atelier Saint-Georges saura enchanter les amateurs de (très) bons burgers. Ici, la tradition américaine a laissé place à notre chère et tendre gastronomie française. Ainsi, vous pourrez y savourer une panoplie de burgers revisités dont chaque recette est un petit clin d’œil au patrimoine culinaire français : le « Monsieur Gaston » (boeuf haché au couteau, camembert, pommes granny sautées, roquette, pignon de pain), le « Monsieur » (boeuf haché au couteau, de tomme basque, d’oignons rouge et de salade romaine) ou bien encore le « Monsieur Fred » (chèvre Sainte-Maure, betterave, tuile croustillante, mâche, ciboulette, pignons de pin).

Pour ma part, j’ai opté pour le « Monsieur du moment » : Bœuf, mozzarelle di buffala, oignons et poivrons rouge confits, roquette et amandes … et il était absolument fabuleux ! Les recettes sont vraiment bien élaborées et les produits sont d’une qualité irréprochable : légumes ultra frais, bœuf 100% français haché au couteau, fromage au lait cru AOC et pain provenant d’une boulangerie artisanale. Et pour accompagner tout ça, j’ai craqué pour leurs délicieuses frites maison avec de la fêta râpée. Les portions sont correctes (mais pas à l’américaine ! ) et m’ont permises de garder de la place pour un petit dessert. Là aussi, le plaisir gustatif était au rendez-vous avec leur cheesecake revisité à la mousse au chocolat blanc et aux graines de courges. Un vrai dessert 100% bobo !

Les prix sont peut-être un peu plus élevés que les restaurants de burgers habituels (environ 25€-30€ le soir pour un burger + frites + dessert + boisson), mais en vue de la qualité, ça vaut vraiment le coup !

On ne pouvait pas concevoir un tel endroit bobo sans porter une attention toute particulière à la déco. Alors, bien sûr il y a du mobilier vintage, des tables en bois et du carrelage coloré … mais pour une fois, l’endroit est sobre. Des grands miroirs décorent les murs et la décoration est très minimaliste … l’ambiance propice pour déguster LE parfait burger.

Alors quand est-ce que vous y allez ?

***

L’Atelier Saint-Georges

16, rue Henry Monnier, 75009 Paris

Métro : Pigalle / Saint-Georges

Horaires : Du lundi au vendredi de 12h00 à 15h00 et de 19h00 à 02h00 / Samedi et dimanche de 12h30 à 02h00

Téléphone : 01 77 16 18 96

Plus d’infos : http://www.atelier-saintgeorges.com

image

image

image

image

image

image

Marine

Publicités

5 bonnes raisons de découvrir la ville la plus bobo du monde: Paris

29 Mai

Aujourd’hui, on tente notre chance et à travers cet article, on participe au Jeu concours blogueurs accorhotels.com. Le but de ce concours ? Vous présenter une ville de notre choix en vous dévoilant les 5 bonnes raisons de la visiter. Et sans grande surprise, notre choix s’est porté sur notre chère et tendre capitale bobo : PARIS. Et oui, car ne l’oublions pas, les bourgeois-bohèmes ont envahi notre belle capitale et ont permis l’éclosion d’un véritable « esprit bobo » mêlant mixité sociale, ouverture culturelle et autres mentalités gaucho-écologistes. Et parce que Paris ne se limite pas qu’aux clichés cartes postales, on a décidé de vous faire découvrir cette ville sous un autre angle. Vis ma vie de bobo, c’est maintenant !

Nos 5 bonnes raisons de visiter la ville la plus bobo du monde : Paris

1) Pour goûter à la bistronomie française

Alors bien sûr, vous pouvez aller dîner dans les meilleurs restaurants de la capitale aux vues grandioses sur la Tour Eiffel ou bien passer la soirée sur un restaurant péniche… mais vous passerez alors à côté de cette nouvelle génération de chefs et autres cuistots qui ont su amener un nouveau souffle sur la gastronomie française  et réinventer la cuisine de bistrot. Laissez place à la bistronomie : mi cuisine gastronomique, mi-bistrot et laissez-vous emporter par de nouvelles saveurs subtiles et autres associations audacieuses.

Nos 3 meilleures adresses : Haï-Kaï, le Square Gardette et L’été en Pente Douce

Resto-bobos

2) Pour chiner dans les brocantes vintage

Que ferait un bobo parisien sans ses chaises d’école, ses tables en formica ou sa vieille vaisselle fleurie ? Je vous laisse imaginer ! Car une de ses activités favorites consiste à flâner pour découvrir LA meilleure pièce vintage (la mieux et la moins chère bien sûr). Que ça soit dans les puces de Saint-Ouen, dans les Emmaüs ou dans les vides-greniers, les endroits ne manquent pas … il suffit juste de les connaître !

Nos 3 meilleures adresses : Emmaüs du 104, Espace Vintage Habitat 1964 et Robert M. Smith

Vintage-bobo

3) Pour goûter à la tradition du brunch dominical

Pour se mettre dans la peau d’un vrai bobo, vous ne pouvez pas passer à côté de la case «brunch du dimanche », véritable institution pour tout parisien qui se respecte. Alors préparez-vous à faire la queue ou à vous lever de bonne heure : les meilleures adresses sont prises d’assaut. Et le dimanche, dès midi, les meilleurs d’entre vous se verront servir des œufs brouillés, du bacon grillé, de la confiture maison, du cheesecake ou autre met tout aussi délicieux. Le but du jeu ? Trouvez LE meilleur brunch de Paris ! Personnellement, on a déjà fait notre choix :

Nos 3 meilleures adresses : Milk – Mum in her Little Kitchen, le Café Pinson et la Popote du 18

Brunch-bobo

4) Pour disserter des heures autour de (plusieurs) verres de vin

Même si la plupart des clichés sont faux (oui, oui, nous français, on prend des douches … et ce, tous les jours !), certains sont véridiques. C’est le cas de notre addiction au vin rouge (et au fromage aussi !). Vous ne pouvez pas visiter Paris sans vous arrêter discuter des heures dans un bar à vins, autour d’un plateau de fromages ou de charcuteries … ou sans pique-niquer le long du canal Saint-Martin ou dans les Buttes Chaumont en sirotant votre verre de verre rouge dans un gobelet en plastique. Chic ou pas, le parisien saura toujours apprécier un bon rouge.

Nos 3 meilleures adresses : Wine Touch, le vingt heure vingt et le Point Ephémère (quand y en a marre du vin, il y a aussi les bières!)

bar-a-vin-bobo

5) Pour sans cesse se cultiver autrement

C’est bien connu, l’ homo boboïtus est un féru de musées, adore découvrir de nouveaux talents et affectionne tout particulièrement la culture underground et autre street-art. Vous pensez que cette culture est strictement réservée aux Berlinois ? Détrompez-vous, Paris vous réserve quelques surprises ! Alors pour cette dernière partie, on vous a réservé le double de bonnes adresses : les 3 premières vous présentent des musées (mais attention, pas n’importe lesquels), tandis que les 3 dernières dépassent le cercle des musées pour envahir l’espace urbain.

Nos 3 meilleures adresses : le 104, Le Bal et la Gaîté Lyrique

expos-bobo

Oubliez vos guides touristiques un moment, et laissez-vous surprendre par une ville qui bouge sans cesse. Sortez du centre historique et partez à la découverte du Paris (et de sa banlieue) insolite. Promenez-vous dans les ateliers d’artistes de Ménilmontant, découvrez les squats d’artistes, émerveillez-vous devant les œuvres street-art, découvrez des terrasses cachées, allez écouter de la musique électronique dans une ferme … La découverte n’est jamais finie !

Nos 3 meilleures adresses : les ateliers de Ménilmontant, le 59 Rivoli et la Ferme du bonheur

insolite-bobo

Marine

Vingt heures vingt : LE bar à vins du 18ème

15 Avr

Vingt heure vin – 18ème

Adresse : 5/17 rue Joseph de Maistre – 75018 PARIS

Métro : Blanche

Téléphone : 09 54 66 50 67

Horaires d’ouverture : Du mardi au dimanche de 19h à 1h du matin

Plus d’infowww.vingtheuresvin.com

Réservation conseillée (pour le dîner)

image

Véritable institution du quartier de Montmartre, le 20h20 (pour les intimes) se hisse en haut de notre « top » des bars à vins (à côté bien sûr de Wine Touch). L’endroit est vraiment très sympa et ses murs tagués lui donnent même un petit côté « underground ». Mais le gros plus du 20h20, c’est le personnel ! Ultra chaleureux, le serveur saura vous conseiller selon vos envies et votre porte-monnaie et vous racontera l’histoire de votre vin dans les moindres détails. L’ambiance est décontract’ et le bar est vite rempli de groupes de potes qui viennent discuter autour d’un bon pinard en dégustant des planchas de charcut’ et de fromages. Ici, pas de chichi : on boit du vin à la bonne franquette … pour le grand plaisir de nos papilles !

image image image Marine

Resto Mythique*** : Chez Gladines

12 Avr

Chez Gladines 
30, rue des 5 diamants
75013 Paris
Métro : Corvisart / Place d’Italie
Horaires : lundi et mardi de 12h-15h et de 19h-minuit / mercredi, jeudi, vendredi de 12h-15h et de 19h-01h / le samedi de 12h-16h et de 19h-01, et le dimanche de 12h-16h et de 19h-minuit
Tarifs : IMBATTABLE !

Plus d’infos : http://www.gladines.com

chezgladineParce que Chez Gladines c’est quand même une INSTITUTION à Paris, on se devait de lui rendre hommage par un article! Si vous ne connaissez pas Chez Gladines c’est sans aucun doute le resto au meilleur rapport qualité / prix de la capitale : compter environ 7-9 euros pour une ENOOOORME salade ( servie dans un saladier, pour vous donner une idée ..) et moins de 10 euros un plat, imbattable on vous l’avez bien dit ! Mais Chez Gladines, ce n’est pas qu’une histoire de quantité, mais aussi, et surtout, de qualité, avec une cuisine du Sud-Ouest généreuse: omelette basque, escalope montagnarde, Salade des cinq diamants avec du gésier de canard, bières basques…Chez Gladines c’est un peu la cantine de Paris, méga conviviale et bonne enfant, où l’on mange avec ses voisins et où on nous accueille avec un grand sourire : un véritable rayon de soleil en provenance direct du pays basque pour égayer notre grisaille parisienne ! Seul point noir ( il en fallait bien un ! ) mais  vous l’avez surement déjà compris : avec son rapport qualité / prix imbattable, Chez Gladines et souvent archi blindé et il faut souvent patienter avant d’avoir une table, mais ça en vaut vraiment la peine !

chez-gladines-paris IMG_3344 IMG_3346Maud

Où manger le meilleur bo bun de Montmartre ?

3 Avr

Aloy Aloy

61 Rue des 3 Frères, 75018 Paris

Métro : Abbesses

Téléphone : 01 42 55 89 77

Prix : 16€ le bo bun / 8€ les desserts

image

Vous vous demandez où manger un super bo-bun en plein coeur de Montmartre? Les Bobos vous conseillent d’aller faire un tour chez Aloy-Aloy, un petit havre de paix niché en haut de la butte. Dans un cadre à la fois zen, chaleureux et intimiste, vous pourrez y découvrir les charmes de la cuisine thaï. La carte est assez courte, mais tous les plats donnent l’eau à la bouche : brochette de poulet sauce cacahuète, soupe de fruits de mer à la citronnelle, riz gluant à la mangue … et bien sûr le fameux bo bun ! Accompagné de crudités ultra fraîches, de vermicelles de riz et de morceaux de viande relevée, leur bo-bun est vraiment délicieux et sera rassasié les amateurs de mélanges subtiles. Le plus ? Des desserts à tomber. Personnellement, j’ai craqué pour leur soupe au lait de coco, banane et tapioca. Une pure merveille !

image

image

Marine

banner-4

The Grilled Cheese Factory

18 Mar

Adresse : 9 rue Jacques Cœur, 75004 Paris

Métro : Bastille

Horaires : tous les jours de 10h30 à 22h30, jusqu’à 00h30 le samedi.

Prix : à partir de 6 € le sandwich, 2,50 € le dessert

Plus d’info : www.thegrilledcheesefactory.fr

IMG_0130

Vous en avez marre des jambons-beurre et des kébabs ? Filez-vite manger un Grilled Cheese ! Un quoi ? Un GRILLED CHEESE ! Ce nom ne vous dit probablement rien et pourtant c’est un véritable best-seller aux Etats-Unis. C’est justement chez nos amis les américains, que Samuel, un des créateurs tombe amoureux de cette spécialité culinaire … on ne peut plus basique : du pain, du fromage et du beurre. Jusqu’ici rien d’extraordinaire. Et pourtant avec 2 autres amis, il décide d’importer le concept en France et de revisiter le sandwich. Au Grilled Cheese Factory, vous pourrez donc (bien sûr) tester un Grilled Cheese classique (pour 6€ seulement), mais aussi découvrir la version au saumon et au cream cheese citronné, l’option « veggie », le sandwich au poulet, fromage, moutarde au miel et velours de balsamique ou bien encore le Mac & Cheese à base de macaronis (si, si, des macoronis dans un sandwich c’est possible … et c’est même très bon !). Les portions sont généreuses … mais s’il vous reste une petite place, je vous conseille vivement de tester leur pain perdu au caramel au beurre salé … une petit pépite !

L’ambiance y est bien sûr très américaine et concurrence les meilleurs cafés new-yorkais : mur en briques blanches, chaises indus’, tags sur le mur ; le tout sur un fond d’électro minimale. On s’y sent tout de suite bien et on a envie d’y rester des heures. Ça tombe bien, car c’est un des partis pris des 3 fondateurs (et quand on sait que le café carafe à volonté coûte seulement 2€, ça aide !).

Bref, une nouvelle référence à Bastille !

IMG_0144 IMG_0142IMG_0135 IMG_0134 IMG_0133IMG_0126 IMG_0123

Marine & photos de Maud

Fine Lalla : quand gastronomie marocaine rime avec modernité

4 Fév

Fine Lalla

23 rue Louis le Grand, 750002 Paris

Métro : Opéra, Quatre Septembre

Horaires : du lundi au samedi, de 11h à 22h

Prix : 8€ la tajine, formule midi entre 5 et 11€

Plus d’info : www.finelalla.com

Fine-Lalla

Si vous aussi, le terme de restaurant marocain vous fait penser aux bouis-bouis de Barbès ou aux salons de thé de porte de Saint-Ouen, courez vite chez Fine Lalla… car c’est l’antithèse de ces clichés !

Fine Lalla se veut à la fois moderne, chaleureux … et bien sûr marocain ! Mehdi Draoui, l’un des deux fondateurs, nous raconte alors qu’il a voulu construire son restaurant comme une ruelle marocaine où il fait bon vivre. Vous déambulez dans un espace constitué de petites échoppes. Mais attention, vous êtes toujours « chez quelqu’un »  comme dirait Mehdi … car au Maroc, les noms des gens remplacent allégrement les enseignes. L’humain est alors au cœur de ce concept-store ; et c’est d’ailleurs les grands-mères des deux fondateurs qui ont inspiré les recettes : caviar de courgettes et tomates dans son doux mélange d’épices, tajines de poulet aux citrons confits et olives vertes, salade d’oranges à la cannelle, parfumée à la fleur d’oranger ou bien encore cornes de gazelle… c’est un véritable voyage des sens que nous propose Fine Lalla.

La gastronomie se veut alors de qualité … mais adaptée au mode de vie des Parisiens. Sur place, à emporter, plats raffinés ou tajines en sandwichs ; à vous de choisir votre camp ! Et oui, car Fine Lalla, c’est aussi une enseigne citadine et chic ; et rien n’y est laissé au hasard. Ainsi un soin tout particulier est prêté à la décoration : couleurs chaudes, ambiance girly, boiseries marocaines, mobilier coloré. Attention , le dépaysement est garanti !

IMG_2782  IMG_2776  IMG_2779       IMG_2774

image

IMG_2786

IMG_2787

image

IMG_2788

Marine & Maud

Haï kaï : notre coup de coeur du Canal Saint-Martin

3 Fév

Haï Kaï 

104 quai de Jemmapes, 75010 Paris

Métro : Jacques Bonsergent

Horaires : du mardi au dimanche, midi et soir

Prix : 20-30€ le plat / 8-12€ entrée et dessert

Téléphone : 06 16 61 66 44

Plus d’info : www.haikai.fr / Page Facebook

image

Petit nouveau dans la lignée des restos bobos du canal Saint-Martin, Haï Kaï fait désormais partie de nos chouchous. Et attention, notre coup de coeur est double… car on a craqué à la fois pour sa cuisine raffinée et pour sa décoration épurée.

En cuisine, vous retrouvez une carte qui se renouvèle tous les jours au gré des envies de la jeune chef audacieuse Amélie Darvas. Ici, on ne lésine pas avec les mélanges délicats, les associations audacieuses, les produits de qualité et les goûts raffinés. C’est très simple, tout est délicieux (et ce, dès l’amuse-bouche apporté en début de repas): soupe de parmesan, épaule d’agneau aux carottes et à l’orange, ou bien encore cabillaud au lait de coco et à la crème de laitue… de la créativité à l’état pur!

Mais attention, il n’y a pas que nos papilles qui sont émerveillées chez Haï Kaï ; car nos pupilles aussi, en prennent plein la vue ! Quand vous passez le pas de la porte, vous entrez dans un véritable havre de paix : une salle à la blancheur immaculée, du mobilier scandinave, une décoration minimaliste et une ambiance tamisée en soirée. Vous n’aurez plus jamais envie de quitter cet endroit… On vous aura prévenu !

Hai-Kai1

Photo : Haï Kaï

Hai-Kai

Photo : Haï Kaï

image

image

image

image

imageMarine

Le Sésame

16 Déc

Sésame

◊ Breakfast ◊ Lunch ◊ Tea/Snacks ◊ Dinner ◊ Brunch ◊ Take away 

Adresse : 51, quai de Valmy Paris, 75010 Paris

Métro : République

Horaires : lundi de 9h à 18h, du mardi au samedi de 9h (10h le samedi) à minuit, le dimanche de 10h à 19h

Téléphone : 01 42 49 03 21

Prix : 10€ le plat du jour / 22€ le brunch

Plus d’infos : www.au-sesame.com ou www.facebook.com/restaurantsesame

Sésame1

Niché le long du canal Saint-Martin, le Sésame est typiquement le genre d’endroit qu’on adore. Inspiré des cafés new-yorkais, vous pouvez vous y arrêter à toute heure (ou presque !). Envie d’un petit déjeuner copieux ? D’un brunch au soleil ? D’un déjeuner sur le pouce ou d’un dîner en tête en tête… le Sésame est l’endroit idéal pour vous prélasser le long du canal. Et mon côté bobo a tout de suite craqué ! Sa carte, « girly » à souhait, puise ses inspirations à la fois dans les classiques new-yorkais et dans la cuisine healthy-végétarienne : soupe aux légumes de saison, quiche du jour, bagels au poulet mariné ou au saumon, salades copieuses, smoothie ou chocolat chaud maison … sans oublier les desserts : carrot cake, brownie, cheesecake, cookies… Pour ma part, j’ai eu la chance d’y déguster leur quiche au reblochon et aux pommes de terre … une petite merveille culinaire ! Mon seul regret ? Ne pas avoir eu assez de place pour goûter leur dessert (tiens, tiens, on dirait que je vais devoir y retourner !).

Mais attention, au Sésame, il n’y a pas que la nourriture qui est réussie ; car une attention toute particulière est prêtée à la décoration : mobilier vintage, exposition photos, comptoir qui donne le long du canal, pâtisseries présentées sous des cloches, enseignes lumineuses, vieilles lampes, ambiance « cosy » … nous voilà en plein coeur de New-York !

Sésame-2 Sésame-3 Sésame-4 Sésame-5 Sésame-6 Sésame-7

Marine

Fish & Chips : The Sunken Chip

24 Nov

The Sunken Chip

39 rue des vinaigriers

75010 Paris

Métro : Jacques Bonsergent

Horaires : mer – dim: 12h – 14h30, 19h30 – 22h30

Prix : menu du midi 14€ (poisson, frites, petits pois, boisson)

Plus d’infos :www.facebook.com/TheSunkenChip

The-sunken-chip-5

Difficile de passer à côté de ce nouveau restaurant installé le long du canal Saint-Martin. J’ai nommé le « SUNKEN CHIP ». Et oui, car après les bagels, les hots-dogs et les burgers, la street food se renouvèle et a choisi sa nouvelle égérie : le fish & chips. Mais attention, pas n’importe lequel. Exit le poisson industriel, les frites congelées et les petits pois infâmes. Ici, tout est fait maison et on choisi même son poisson frais (pêché en Bretagne). La chair du poisson est ultra moelleuse et associée à la panure légère, on ne peut qu’adorer. S’ajoute à cela des frites maison à tomber et une purée de petits pois à la menthe (so British me direz vous) délicieuse. Bref, une pure expérience à l’anglaise ! Le tout dans un repère à hipsters à la déco bien soignée : ambiance épurée, carrelage blanc sur les murs, menu écrit sur une ardoise noire, tables et bancs en bois … Bref, l’endroit parfait pour un petit repas sur le pouce. Le seul hic ? Le prix ! Car 14€ pour un menu midi (poisson + frites + petits pois + boisson) …  on trouve que c’est un peu excessif.

The-sunken-chip-1 The-sunken-chip-2 The-sunken-chip-3 The-sunken-chip-4
Marine