Tag Archives: palais de tokyo

/// Philippe Parreno /// Palais de Tokyo ///

17 Nov

Philippe Parreno 

jusqu’au 12 janvier 2014
Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson
75016 Paris
Métro : Iéna
Horaires : tous les jours, sauf le mardi, de midi à minuit
Tarifs : Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 8 euros
Plus d’infoshttp://www.palaisdetokyo.com

visuel_site

« Philippe Parreno, figure éminente de la scène artistique internationale, transforme radicalement le Palais de Tokyo. Il répond à la carte blanche qui lui est donnée par une exposition totale dans laquelle son dialogue avec l’architecture fait œuvre. Cette exposition d’un format inédit consacre un artiste dont les œuvres, les idées, la démarche ont une influence considérable et ont certainement modifié notre idée même de l’art.

Au Palais de Tokyo, Philippe Parreno orchestre son exposition selon une dramaturgie dans laquelle la présence spectrale des objets, la musique, les lumières et les films accompagnent l’expérience poétique des regardeurs. Il fait du bâtiment un organisme en perpétuelle évolution d’après un scénario minutieusement maîtrisé. Philippe Parreno joue des symboles, des mots et des sons modifiant la perception de l’espace par les visiteurs et transformant le bâtiment en un organisme vivant, en un automate dont le mécanisme est en perpétuelle évolution. »

Comme d’habitude, le Palais de Tokyo présente une fois de plus, une exposition d’art contemporain sublime, où l’on découvre (si l’on ne le connait déjà pas) l’univers de Philippe Parreno où se mêle des vidéos, des installations lumineuses, de la peinture… Occupant TOUT l’espace du Palais de Tokyo, il a orchestré son exposition selon la transcription pour piano à quatre mains de Petrouchka, nous plongeant véritablement dans un univers d’art total, immersif.

IMG_9073 IMG_9075 pdt-parreno-040 pdt-parreno-065 pdt-parreno-105 pdt-parreno-155Maud

Publicités

Expo- La Triennale : intense proximité- Palais de Tokyo- Paris- Jusqu’au 26 août 2012

4 Juin

13, avenue du Président Wilson
75016 Paris

Métro : Iéna et Alma Marceau
Horaires : de midi à minuit, tous les jours, sauf le mardi
Tarifs : plein Tarif 8€ / Tarif réduit 6€

www.palaisdetokyo.com/

La Triennale a investi le Palais de Tokyo et inaugure ainsi la première «vraie» exposition depuis sa réouverture (voir l’article sur l’expo : Entre-Ouverture du Palais de Tokyo). Cette exposition présente le travail de nombreux artistes contemporains venus du monde entier. Les œuvres sont alors toutes très diverses, et il y en a vraiment pour tous les goûts : vidéos, photo, installations, sculptures, peintures, dessins… Pour ma part, les œuvres que j’ai le plus apprécié sont celles que j’avais déjà pu voir lors de l’Entre-Ouverture, et j’ai été un peu déçue par le fait qu’il y ait beaucoup de vidéos au détriment des installations ludiques et impressionnantes que j’avais pu observer le mois dernier. Mais, c’est vraiment juste pour trouver un point négatif, parce que sinon tout le reste est vraiment d’une grande qualité, très représentative de la scène artistique contemporaine. Bref, une expo au Palais de Tokyo comme on les aime !

Maud

Expo : (Entre) Ouverture – Palais de Tokyo – Paris – du 12 au 14 avril 2012

22 Avr

13, avenue du Président Wilson
75016 Paris

Métro : Iéna et Alma Marceau
Horaires : midi a minuit, tous les jours, sauf le mardi
Plus d’infos : www.palaisdetokyo.com/

Avant sa réouverture définitive (réouvert le 20 avril) le palais de Tockyo a ouvert ses portes durant trois jours (en continue du mercredi 12 au vendredi 14 avril) afin de nous donner un aperçu de ses nouveaux locaux fraichement restaurés, et je dois dire que j’ai été tout simplement bluffée ! Tout d’abord par la nouvelle superficie du musée (désormais, gigantissime!) et l’architecture brute et industrielle (déjà présente avant les travaux). Ensuite, par la quantité et la qualité des oeuvres présentées durant ces trois jours seulement. Au programme également : des performances, des spectacles, des concerts à gogo, une nouvelle librairie encore plus pointue que chez Colette. Bref, l’événement bobo à ne pas louper et on comprend pourquoi !

Maud