5 bonnes raisons de découvrir la ville la plus bobo du monde: Paris

29 Mai

Aujourd’hui, on tente notre chance et à travers cet article, on participe au Jeu concours blogueurs accorhotels.com. Le but de ce concours ? Vous présenter une ville de notre choix en vous dévoilant les 5 bonnes raisons de la visiter. Et sans grande surprise, notre choix s’est porté sur notre chère et tendre capitale bobo : PARIS. Et oui, car ne l’oublions pas, les bourgeois-bohèmes ont envahi notre belle capitale et ont permis l’éclosion d’un véritable « esprit bobo » mêlant mixité sociale, ouverture culturelle et autres mentalités gaucho-écologistes. Et parce que Paris ne se limite pas qu’aux clichés cartes postales, on a décidé de vous faire découvrir cette ville sous un autre angle. Vis ma vie de bobo, c’est maintenant !

Nos 5 bonnes raisons de visiter la ville la plus bobo du monde : Paris

1) Pour goûter à la bistronomie française

Alors bien sûr, vous pouvez aller dîner dans les meilleurs restaurants de la capitale aux vues grandioses sur la Tour Eiffel ou bien passer la soirée sur un restaurant péniche… mais vous passerez alors à côté de cette nouvelle génération de chefs et autres cuistots qui ont su amener un nouveau souffle sur la gastronomie française  et réinventer la cuisine de bistrot. Laissez place à la bistronomie : mi cuisine gastronomique, mi-bistrot et laissez-vous emporter par de nouvelles saveurs subtiles et autres associations audacieuses.

Nos 3 meilleures adresses : Haï-Kaï, le Square Gardette et L’été en Pente Douce

Resto-bobos

2) Pour chiner dans les brocantes vintage

Que ferait un bobo parisien sans ses chaises d’école, ses tables en formica ou sa vieille vaisselle fleurie ? Je vous laisse imaginer ! Car une de ses activités favorites consiste à flâner pour découvrir LA meilleure pièce vintage (la mieux et la moins chère bien sûr). Que ça soit dans les puces de Saint-Ouen, dans les Emmaüs ou dans les vides-greniers, les endroits ne manquent pas … il suffit juste de les connaître !

Nos 3 meilleures adresses : Emmaüs du 104, Espace Vintage Habitat 1964 et Robert M. Smith

Vintage-bobo

3) Pour goûter à la tradition du brunch dominical

Pour se mettre dans la peau d’un vrai bobo, vous ne pouvez pas passer à côté de la case «brunch du dimanche », véritable institution pour tout parisien qui se respecte. Alors préparez-vous à faire la queue ou à vous lever de bonne heure : les meilleures adresses sont prises d’assaut. Et le dimanche, dès midi, les meilleurs d’entre vous se verront servir des œufs brouillés, du bacon grillé, de la confiture maison, du cheesecake ou autre met tout aussi délicieux. Le but du jeu ? Trouvez LE meilleur brunch de Paris ! Personnellement, on a déjà fait notre choix :

Nos 3 meilleures adresses : Milk – Mum in her Little Kitchen, le Café Pinson et la Popote du 18

Brunch-bobo

4) Pour disserter des heures autour de (plusieurs) verres de vin

Même si la plupart des clichés sont faux (oui, oui, nous français, on prend des douches … et ce, tous les jours !), certains sont véridiques. C’est le cas de notre addiction au vin rouge (et au fromage aussi !). Vous ne pouvez pas visiter Paris sans vous arrêter discuter des heures dans un bar à vins, autour d’un plateau de fromages ou de charcuteries … ou sans pique-niquer le long du canal Saint-Martin ou dans les Buttes Chaumont en sirotant votre verre de verre rouge dans un gobelet en plastique. Chic ou pas, le parisien saura toujours apprécier un bon rouge.

Nos 3 meilleures adresses : Wine Touch, le vingt heure vingt et le Point Ephémère (quand y en a marre du vin, il y a aussi les bières!)

bar-a-vin-bobo

5) Pour sans cesse se cultiver autrement

C’est bien connu, l’ homo boboïtus est un féru de musées, adore découvrir de nouveaux talents et affectionne tout particulièrement la culture underground et autre street-art. Vous pensez que cette culture est strictement réservée aux Berlinois ? Détrompez-vous, Paris vous réserve quelques surprises ! Alors pour cette dernière partie, on vous a réservé le double de bonnes adresses : les 3 premières vous présentent des musées (mais attention, pas n’importe lesquels), tandis que les 3 dernières dépassent le cercle des musées pour envahir l’espace urbain.

Nos 3 meilleures adresses : le 104, Le Bal et la Gaîté Lyrique

expos-bobo

Oubliez vos guides touristiques un moment, et laissez-vous surprendre par une ville qui bouge sans cesse. Sortez du centre historique et partez à la découverte du Paris (et de sa banlieue) insolite. Promenez-vous dans les ateliers d’artistes de Ménilmontant, découvrez les squats d’artistes, émerveillez-vous devant les œuvres street-art, découvrez des terrasses cachées, allez écouter de la musique électronique dans une ferme … La découverte n’est jamais finie !

Nos 3 meilleures adresses : les ateliers de Ménilmontant, le 59 Rivoli et la Ferme du bonheur

insolite-bobo

Marine

Publicités

Le Petit Village

27 Mai

image

Après le très chouette Bistrot des Dames, j’ai eu envie de vous présenter un autre endroit (bobo, cela va de soi) du quartier des Batignolles et mon choix s’est arrêté sur le Petit Village. Ici, on change radicalement d’ambiance : fini la sérénité et le côté romantique et place aux bières pas chères et à la musique électronique.

Pour tout vous dire, le Petit Village, c’est un peu l’institution du quartier. Les gens viennent ici pour s’amuser et profiter des prix attractifs : 6€ le mojito , 5€ la pinte et 14€ le plateau de charcut’/ fromage … ça a de quoi laisser songeur ! Ici, on vient entre bandes de potes et on passe des soirées bruyantes à profiter de la bonne musique et des expos photos temporaires (quand il y en a !).

Le bar à la bonne franquette comme on les aime. À tester de toute urgence !

***

Le Petit Village

58 rue de la Condamine, 75017 Paris

Métro :La Fourche

Horaires :Du lundi au samedi de 10h à 2h

Plus d’infos : sur la page Facebook du Petit Village

image

image

Marine

/// Agenda de la semaine : du 26 mai au 1er juin ///

26 Mai

mercredi 28 mai

  • Concrete – Joe Claussel, Dj Deep

10291251_639872819426841_222770503381682162_nOù ? Concrete, 69, Port de la Rapée, 75013 Paris – métro : Gare d’Austerlitz

Quand ? de 20h à 7h

Combien ? 15 € et gratuit jusqu’à 22h

Plus d’infos :https://www.facebook.com/events/444256405709784/?ref_dashboard_filter=upcoming

jeudi 29 mai

  • Fuck Buttons – La Machine du Moulin Rouge 

FUCK-B-fly

« Fuck Buttons fait figure d’ovni sur la scène électronique, un duo capable de créer des sons venus de nulle part et de provoquer des émotions inclassables. Leurs concerts sont toujours des évènements uniques, inimitables, soniques et orgasmiques.
Une soirée particulière qui réunira enfin les fans d’indie rock et d’électro ! »

Où ? La Machine du Moulin Rouge, 90, Boulevard de Clichy, 75018 Paris – Métro : Blanche

Quand ? à partir de 20h

Combien ? 20 € en prévente / 24€ sur place

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/738571529494795/?fref=ts

  • Roundaboat #1 – Batofar

10262012_1487097158169485_6605118413061550226_n

« Les Sales Mômes ne s’arrêtent pas…Ils reviennent et s’associent avec le Batofar pour vous proposer une nouvelle aventure… RoundaBoat !
Le bateau le plus connu de la capitale va se transformer en fête foraine. Le tournis est assuré …différents espaces, quatre B2B, et bien d’autres surprises! C’est la fête au Batofar !
Comme toujours côté musique, on est intransigeants…on restera pointus !
RoundaBoat c’est un lieu de rencontre entre collectifs, Labels et public.
Pour son lancement, c’est une soirée 100% parisienne qui débarque. Sur la Launch Trak : les collectifs Sun&Moon, YGRK KLUB et Motif. LSM Partagera la scène avec leurs DJs résidents pour vous en mettre plein (les yeux et) les oreilles. »

Où ? Le Batofar, face au 11 Quai François Mauriac, 75013 Paris – Métro : Quai de la Gare / BNF

Quand ? de 23h à 7h

Combien ? 5€ sur place

Plus d’infoshttps://www.facebook.com/events/690236237688704/?ref_dashboard_filter=upcoming

samedi 31 mai & dimanche 1er juin

  • Festival « We Love Green » – Parc de Bagatelle

10268696_753593364662367_4460701619820676563_n

« HERE COMES THE SUN !
2 jours de concerts, de fêtes, de découvertes artistiques & de rencontres, un espace kids créatif en plein air, un bar a smoothie Biocoop & toujours des restaurants bio, local et home-made.

Samedi 31 Mai
Scène Lives:
London Grammar / Cat Power Sun (Solo) / SBTRKT / Little Dragon / Ásgeir / Joakim

Scène DJ’s:
Pedro Winter / Riton (Special DJ Set) / Luke Jenner & Dj Tennis (Lucky Blue Eyes) / Gerd Janson / The 2 Bears (Joe Goddard & Raf Rundell) / Jackmaster
_____________________

Dimanche 1er Juin
Scène Lives:
Foals / Lorde / Earl Sweatshirt / Moodoïd / Jungle / Denai Moore

Scène DJ’s:
Joy Orbison / Boddika / LUNICE /  George FitzGerald /  DJ Spinn / Girls Girls Girls

Où ? Parc de Bagatelle, allée de Longchamp, entrée Publique-Grille d’honneur, 75016 Paris – Métro : Porte Maillot / Pont de Neuilly / Sablons

Quand ? samedi et dimanche à partir de  13h

Combien ? 38,50 € le pass 1 journée

Plus d’infos : http://www.welovegreen.fr/

samedi 31 mai

  • Cleckcleckboom présente Paris Club Music Vol. 2 – La Machine du Moulin Rouge

1002885_10152396622249344_845561277469626521_n

Où ? La Machine du Moulin Rouge, 90, Boulevard de Clichy, 75018 Paris – Métro : Blanche

Quand ? de 23h à 6h

Combien ? 13 € en prévente / 15 € sur place

Plus d’infoshttps://www.facebook.com/events/1384677498445771/?fref=ts

  • Nüba first Birthday – Nüba

10277717_686504631422121_3074286852633776138_n

Où ? Nüba,sur le toit de la cité de la Mode, 36, Quai d’Austerlitz, 75013 Paris – Métro : Gare d’Austerlitz / Gare de Lyon

Quand ? de 18h à 5h

Combien ? entrée gratuite

Plus d’infoshttps://www.facebook.com/events/1492735524272788/?ref_dashboard_filter=upcoming

  • Unplug – Le Pigallion

10374902_10152429656631885_3013264286174836664_n« C’est dans un temple du Clubbing parisien, le Pigallion, anciennement le Folies Pigalle, qu’ Unplug vous accueille et ce, gratuitement avant 1h. »

Où ? Le Pigallion, 11, place Pigalle, 75009 Paris – Métro : Pigalle

Quand ? de 23h30 à 6h

Combien ? gratuit avant 1h sur liste ( inscription sur l’évent facebook ) / 10 € en présente / 15€ sur place

Plus d’infoshttps://www.facebook.com/events/1386682954903757/?ref_dashboard_filter=upcoming

Maud

 

/// expo : ART ROBOTIQUE ///

24 Mai

ArtRobotique-cite-des-science-expo

La Cité des sciences  lance une exposition monumentale, à la croisée entre art, science et technologie. Une vingtaine d’œuvres évolutives et spectaculaires, dont la plupart sont inédites pour le public français, sont exposées sur  1 600 m². Art Robotique, c’est l’occasion de voir des oeuvres impressionnantes, où l’art et la technologie s’inspirent mutuellement et ne font plus qu’un. Certaines pièces sont vraiment époustouflantes, comme « la matrice liquide 3D » : une machine à sculpter l’eau sur laquelle je suis restée scotchée plusieurs dizaines de minutes ! Une expo d’ART CONTEMPORAIN vraiment inattendue en plein coeur de la cité des sciences, et ça fait du bien !

IMG_0986 IMG_0995 IMG_0985 IMG_0982

Art Robotique
jusqu’au 15 janvier 2015
Cité des Sciences
30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris
Métro : Porte de la Villette
Horaires : du mardi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 19h
Tarif : Plein Tarif : 12€ / Tarif réduit : 9€

Maud

 

LOOKBOOK : une envie de bleu

22 Mai

Ah le bleu … un atavisme lié à mon prénom* ? Peut-être, car j’ai toujours adoré cette couleur. Et ça tombe bien, car je trouve qu’elle colle parfaitement aux tendances de ce printemps. Pour cette tenue très « mix and match » j’ai décidé d’associer l’imprimé fleuri de ma veste matelassée au motif indétrônable de la marinière. Un jean boyfriend Levis et des escarpins bleu électrique (mon gros coup de cœur de la saison !), et le tour est joué !

 Veste : Sophyline & Co

Marinière : Vera Lucci

Jean boyfriend : Levis

Chaussures : Minelli

*Marine

une-envie-de-bleu??????????????????????????????? ??????????????????????

Marine

Le Bistrot des dames

21 Mai

image

On a du mal à croire qu’un tel endroit existe à Paris, et pourtant il est bien réel. Niché en plein cœur du quartier des Batignolles (très chouette quartier soit dit en passant), le Bistrot des Dames fait parti de ces endroits insolites qu’on adore découvrir. Le gros + de cet endroit (si vous ne l’avez pas compris !): la terrasse. En effet, j’ai tout de suite était séduite par cette grande terrasse qui regorge de plantes vertes, de loupiottes multicolores et de petits services de jardin en fer forgé. L’ambiance, à la fois apaisante et silencieuse, est propice à un rendez-vous amoureux ou à de longues discussions autour d’une bouteille de vin. Le seul hic dans tout ça ? Quand on ne fait QUE boire un verre, on a un peu l’impression de déranger (et oui car l’endroit est avant tout un bistrot … comme son nom l’indique !) et on risque de se faire « virer » dès que des gens viennent dîner (ce qui m’est arrivé). Résultat des courses : même si j’ai trouvé l’accueil décevant, j’ai tout de même envie de venir goûter à leur gastronomie. Pour une prochaine ?

***

Le Bistrot des Dames

18, rue des Dames, 75017 Paris

Métro : Place de Clichy

Horaires : Du lundi au vendredi de 12h00 à 15h00 et de 19h00 à 02h00 / Samedi et dimanche de 12h30 à 02h00

Plus d’infos : http://www.eldoradohotel.fr/

image

image

Marine

/// LOOKBOOK #5 ///

20 Mai

/// LOOKBOOK #5  Masculin VS Féminin

La mode est plein de contraires; elle s’amuse à mixer les styles, mélanger les genres et semer le doute, proposant ainsi des silhouettes sans cesse modulable avec des pièces simples de notre garde-robe. Prenez un short long ( pas très glamour à la base il est vrai ! ) mais choisissez-le avec la taille bien marquée et une coupe tailleur, et assortissez-le à un petit chemisier cintré et une pochette girly colorée et le tour est joué ! Pour les plus audacieuses vous pouvez même vous risquez d’associer le tout avec des claquettes de piscine ( on vous l’avoue, super anti-sexe, mais Jacquemus a bien réussi à nous démontrer le contraire, alors on a plus peur du ridicule et on fonce ! )

LOOKBOOK#5

181087_504100146299151_1690870269_n-568x378

défilé Jacquemus Automne/hiver 2013/14

JACQUMUS

défilé Jacquemus Automne/hiver 2013/1


Maud

/// Agenda de la semaine : du 19 au 25 mai ///

19 Mai

de mercredi 14 au dimanche 25 mai

  • By Mutation chez Atelier 154

10367151_10152379574923194_5992051357796870595_n » L’atelier 154 – showroom de mobilier design – invite la boutique by mutation pour un POP UP STORE du 21 au 25 MAI.
Une sélection pointue de créateurs MODE BIJOUX ACCESSOIRES CHAUSSURES et DECO
 »

Où ? Atelier 154, 34, rue Neuve Popincourt, 75011 Paris – Métro : Parmentier

Quand ? de 11h à 19h – vernissage le jeudi à partir de 18h30

Combien ? entrée libre

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/307160699440086/?ref_dashboard_filter=upcoming

vendredi 23 mai

  • SAVE fête ses 5 ans – Le Pigallion

778824_10204108809507624_5805000773287612443_o« 
La SAVE fête ses 5 ans ! Après de longues et heureuses années à la Java, c’est désormais au Pigallion que la SAVE a élu domicile. C’est donc tout naturellement sur le dancefloor de ce club mythique, que nous vous accueillons vendredi 23 mai, de minuit à midi ! Pour cette soirée spéciale, nous avons souhaité inviter les membres de la famille SAVE, ceux qui ont toujours été à nos côtés depuis 5 ans. Et parce qu’on vous aime et qu’on a envie de partager ce moment en bonne et due forme, on vous offre des surprises all night long !

Où ? Le Pigallion, 11, place Pigalle, 75009 Paris – Métro : Pigalle

Quand ? de minuit à midi

Combien ? liste à 5 euros de minuit à 1h et de 6h à 7h / 10 euros en prévente / 15 euros sur place

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/470446176419591/?ref_dashboard_filter=upcoming

vendredi 23 mai & samedi 24 mai

  • Le Marathon éléctronique – Ménilmontant / Oberkampf

1378639_227061377488695_8487539505229253245_nNé de la volonté de rassembler les organisateurs de la scène électronique alternative autour d’un évènement fédérateur et festif, le Marathon Electronique est un circuit de soirées en tous genres autour des quartiers Ménilmontant et Oberkampf.
Contre l’uniformisation de certains milieux, il se conçoit comme un canal d’ouverture, permettant à toutes les sensibilités de s’exprimer, mettant en avant la variété de sons qui font la richesse culturelle de Paris. Techno, House, Breakbeat, Drum’n’Bass, Glitch Hop, Bass Music, Dubstep, Trance, Deep, Hardcore, Breakcore, Trap, Dub, Garage, Tropical, Braindance, Minimal,… Le Marathon Electronique est le reflet de la diversité sans limite des cultures électroniques
Après la réussite de la première édition du Marathon Electronique, les collectifs de la scène alternative électronique s’allient une nouvelle fois.
/// 60 artistes
/// 10 lieux
/// 1 fête
( programme détaillée sur la page facebook de l’event )

Où ? dans 10 lieux différents entre Ménilmontant et Oberkampf

Quand ? vendredi et samedi

Combien ? entrée libre

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/647416108627913/?ref_dashboard_filter=upcoming

du vendredi 23 au dimanche 25

  • La Biérologie s’invite au Carreau du Temple – Carreau du Temple

banière1

Cette année la Biérologie s’invite au Carreau du Temple pendant trois jours : du 23 au 25 mai 2014. Dégustation, ateliers découvertes, marché des saveurs La Bière est à la mode et c’est au nouveau Carreau du Temple, totalement rénové que Tendances Bière sous l’initiative des Brasseries Heineken dévoile toutes ses facettes.Le vendredi, la finale du 9ème concours du Meilleur Biérologue de France départagera les 11 finalistes des meilleures écoles hôtelières de France.Le chef Christian Etchebest est le parrain de cette nouvelle édition.Le samedi et le dimanche chacun pourra découvrir les comptoirs so trendy autour de la bière.Le marché des saveurs pour échanger avec les professionnels sur les meilleurs alliances de produits authentiques et de bière, le comptoir des brasseurs pour comprendre l’art du brassage artisanal.Mais aussi un comptoir réservé à la mixologie pour apprendre les gestes et les cocktails bière tendance du moment. Enfin le chemin du Biérologue permettra lors d’un parcours initiatique comprenant six expériences inédites de devenir un Biérologue amateur diplômé.
Où ? Le Carreau du Temple, 4, rue Eugène Spuller, 75003 Paris – Métro : Temple / République
Quand ? le vendredi de 18h à 1h / le samedi et dimanche de 11h à 19h
Combien ? entrée gratuite sur invitation à télécharger sur le site internet
Plus d’infos : http://tendancesbiere.fr
samedi 24 & dimanche 25 mai
  • La Briche Forraine

10177235_676585279055152_2130920776204590137_n

 » Les 24 et 25 mai 2014, aura lieu la 3ème édition de l’événement de la Briche Foraine.
Nous vous inviterons à rentrer dans une Briche transformée par ses occupants, entre danse, musique et théâtre, au couleurs, costumes et motifs parfois délirants, imaginés et créés autour de rites ancestraux. Vous visiterez nos décors les plus somptueux, vivrez nos plus folles attractions et rencontrerez nos chaleureux hôtes.
Une fois passé l’arche de la Briche, vous entrerez dans un monde inventé de toutes pièces, où les petits comme les grands trouveront leur place, au milieu de musiciens, d’attractions, de sérigraphes, de vélos, de lumières, de cerfs- volants… Vous y trouverez des histoires de tribus pleines de couleurs, de fantaisies, d’ornements, d’attractions d’un nouveau genre, de joie et de bonne humeur !
« 
Où ? La Briche, 65, rue Paul Eluard, 93200 Saint Denis – RER Saint Denis
Quand ? toute la journée
Combien ? samedi à partir de 20h
Maud

 

 

 

/// expo Kourtney Roy @ Le Bal ///

17 Mai

IMG_3530

« Ils pensent déjà que je suis folle » – Kourntey Roy
Le Bal
6, impasse de la défense, 75018 Paris
Métro : Place de Clichy
Horaires : du mercredi au vendredi de 12h à 20h ( le jeudi jusqu’à 22h ) / le samedi de 11h à 20h / le dimanche de 11H à 19h
Tarifs : Plein tarif 5€ / Tarif réduit 4€
Plus d’infos : http://www.le-bal.fr

PRESENTATION DE L’EXPOSITION

« Avec la Carte blanche, le PMU et LE BAL donnent à de jeunes artistes la possibilité d’apporter un regard nouveau et libre sur un univers qui leur était a priori étranger.

« Née en 1981 -d’un père bûcheron et d’une mère secrétaire, Kourtney Roy a grandi dans la démesure et la solitude des immensités enneigées du Canada. Des paysages sublimes mais menaçants où, enfant, il est facile de se perdre. Après des études aux Beaux-Arts de Vancouver où elle se rêve peintre, elle découvre la photographie qui «par son potentiel fantastique, suggérait une réalité plus trouble, derrière la façade lisse des apparences.» Touchée par le génie morbide de Joël-Peter Witkin, ses premières séries représentent des animaux sauvages trouvés morts dans la nature ou empaillés par l’homme.

Son apprentissage de la photographie de mode, sur les traces d’un Guy Bourdin et de ses mises en scène obsessionnelles et fantasmagoriques, lui ouvre un champ illimité. Autoportrait, autofiction, Kourtney Roy devient le personnage unique d’un théâtre intérieur et de ses sortilèges. Son corps, artificiellement placé dans un décor naturel, se prêtera à toutes les énigmes, à mille et une vies travesties, falsifiées. « Je est un autre », tous les autres. Laura Palmer déclinée à l’infini.

Pour cette immersion dans l’univers du PMU, Kourtney Roy s’est imprégnée des mots de Charles Bukowski et de son obsession des champs de courses. Se détournant du spectacle où se concentre toute l’attention, elle infiltre plutôt les coulisses. Leur décor sans qualité est plus propice à l’improbable. Son corps s’incruste ainsi dans un univers où chaque chose peut être autre chose et n’importe qui quelqu’un d’autre. Où les objets, plantes vertes, accoudoirs, jumelles…. ont pris le pouvoir. Ils dominent la scène, tour à tour menaçants, envahissants, trop brillants ou trop muets.

Dans ses photographies, Kourtney Roy semble présente au monde mais absente à elle-même. Le pourquoi de ces postures incongrues, de ces regards vides est ailleurs, hors champs, nous laissant aux prises avec une violence silencieuse et cachée. Car ce corps-objet semble le plus souvent éteint, débranché, englouti, avalé. Impeccablement sculpté, il tend pourtant vers le camouflage, la soustraction, le retranchement, orchestrant scrupuleusement sa propre disparition.

Quand on demande à Kourtney Roy si ces personnages lui ressemblent, elle répond : « ils sont devenus « moi » et moi je suis devenue « eux ».» »

AVIS

Une très belle expo photo ( comme à chaque fois au Bal ! ), la scéno est d’une perfection absolue avec un savant mélange des formats qui nous plonge directement dans l’univers de l’artiste, et des jeux de couleurs et de composition parfaitement maîtrisés. Ces clichés oscillent entre réalisme et mise en scène grotesque de manière étonnante, intrigante; qui arrivent finalement à nous mettre un peu mal à l’aise : tout semble figé : les fleurs en plastique, les meubles en formica, mais aussi les personnages, rigides comme des statues, même lorsqu’ils sont en mouvement… L’univers des courses hippiques est traitée d’une manière totalement novatrice et le petit texte qui accompagne l’exposition colle parfaitement à l’ambiance à la fois surréaliste et poétique du photographe. De plus, la première salle de l’expo ( qui présente des clichés des internautes sur le thème du jeu ) est elle aussi totalement bluffante niveaux scénographie : plongée dans le noir, la salle est peuplée de petits écran sur lesquels défilent les photos.


IMG_3521 IMG_3522 IMG_3523 IMG_3524 IMG_3525 IMG_3528

IMG_3519Maud

/// LOOKBOOK #4 ///

15 Mai

/// LOOKBOOK #4 /// Tropical 

Autre tendance phare de cet été : les imprimés tropicaux, qui nous donne monstrueusement envie de prendre des vacances et de s’échapper de la grisaille parisienne! Perso, j’ai craqué pour cet imprimé « ananas », qui réactualise les motifs tropicaux « classiques », associé à un tee-shirt plus soft, avec un motif placé tropical plus discret qui lui fait écho, le tout avec des Stan Smith pour un look à la fois urbain et estival !

LOOKBOOK#4

1410089-carven-tropical-poplin-dress-havana-7

Carven – été 2014

EXPERIENCE#3 3 Maud