Critique littéraire : De l’art d’être bobo

5 Mar

De l’art d’être bobo

Clara & Florence Bamberger

Aux Editions Cherche Midi

Pour se plonger dans l’ambiance du livre : http://delartdetrebobo.tumblr.com/

de-lart-detre-bobo

Un livre sur les Bobos, fait par des Bobos et critiqué par des Bobos, ça donne forcément un avis boboïssime !

Mais revenons au début de l’histoire. Pour tout vous dire, ce sont les éditeurs du livre (Cherche Midi), qui nous ont gentiment proposé de nous envoyer cette petite pépite par la Poste … et en avant-première s’il vous plait ! J’étais alors comme une enfant attendant ses cadeaux de Noël avec impatience ! Bref, une fois le cadeau reçu, je n’ai pas su attendre et j’ai dévoré le livre en deux deux. Et oui, parce que De L’Art d’Etre Bobo est un livre léger, passionnant, bourré d’humour. Le principe ? Des bobos qui se moquent (gentiment bien sûr) des Bobos … le tout en étant présenté sous un format ultra ludique : un petit dessin avec sa maxime qui va avec. Un exemple : « Le bobo s’est acheté un appareil photo dernier cri. Il se prend pour Robert Doisneau depuis » / « Le bobo ne va voir un film que si ses critiques sont bonnes sur France Inter d’une part et dans Télérama d’autre part » / « La bobo ne s’est toujours pars remise du score d’Eva Joly à la présidentielle ».

Oui, ce livre est bourré de cliché, oui c’est super drôle … et oui, on se reconnaît dans presque toutes les phrases ! Donc forcément, ça nous amuse !

Et encore plus troublant les soeurs Bamberger sont jumelles et ont presque notre âge. Simple coïncidence ?

En attendant, on vous laisse découvrir le résumé :

Il y a des détails qui ne trompent pas.
Si vous avez des masques aborigènes dans votre duplex
car vous êtes « très attaché au dialogue des civilisations »,
si vous divisez la population en deux, « les beaufs » et vous-même,
si vous êtes ravi(e) de votre dernière « super affaire » (une écharpe à – 10 % de chez Zadig & Voltaire),
pas de doute, vous êtes bobo.
Et même si vous ne vous reconnaissez dans aucune de ces catégories,
il est fort probable qu’un bobo sommeille en vous aussi.
Rien de grave pour autant ! Car être bobo n’est pas une tare :
 c’est avant tout un art.

de-lart-detre-bobo1

Marine
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :